Compétences en sports

Football : Le football est mon premier amour. Le sport qui m’a donné envie de faire du journalisme. Né dans une famille de footeux, j’ai rapidement été passionné de la discipline la plus populaire du monde. Cette transmission de ferveur m’a mené à m’abonner pendant trois ans au stade de Gerland puis au Groupama Stadium. J’ai également découvert de nombreux stades en France, en Italie, en Espagne et en Angleterre.
En revanche, l’évolution actuelle du football m’éloigne, un peu, d’un sport qui a beaucoup trop changé à mon goût.


Basket-ball : Passionné des Etats-Unis et de sa culture du sport, je me suis pris de passion pour la NBA il y a plusieurs années. Cette fois, c’est mon frère aîné qui m’a transmis le virus. Depuis, je suis assidument le championnat de basket nord-américain. A tel point que c’est désormais mon sport préféré.
Lors de mon séjour à New York, j’ai d’ailleurs pu vivre mes deux premiers matchs NBA au Madison Square Garden et au Barclays Center. Des souvenirs mémorables.


Formule 1 : Depuis toujours, je suis bercé par les bruits de moteur de la Formule 1. Les après-midis dominicaux de mon enfance m’ont permis de suivre les succès des Schumacher et Alonso. Mais c’est le documentaire Netflix, Drive to survive, qui a réellement relancé mon intérêt pour le sport automobile.


MotoGP : A l’instar de la Formule 1, je me passionne aussi à la MotoGP. L’apparition du Français Fabio Quartararo n’y est pas étrangère. Le côté beaucoup plus aléatoire en moto, où tout est tellement plus ouvert qu’en Formule 1, explique également mon intérêt.


Football américain : Le foot US est une autre passion et là aussi mon amour pour les Etats-Unis l’explique. Constatant le développement progressif de ce sport en France et puisque je me passionne annuellement pour le SuperBowl, j’ai décidé de m’y intéresser réellement. L’aspect tactique et le format court donc intense de la saison sont également les raisons de mon attrait pour ce sport.


Multisports : Mon expérience au service des Sports de La Montagne m’a appris une chose : il faut être intéressé par tous les sports.
Ce métier ne se résume pas au football et il faut parfois couvrir plusieurs disciplines. C’est pourquoi je m’ouvre de plus en plus aux sports qui auparavant ne m’attiraient pas spécialement. Le cyclisme, le tennis ou le rugby sont également des disciplines que je pourrai traiter. De manière générale, je pense être opérationnel sur la majorité des sujets.